8 signes subtils Votre routine de sommeil a besoin d'une refonte majeure

Rate this post

Il y a ceux d'entre nous qui connaître nous avons besoin d'une refonte majeure de nos routines de sommeil: nous restons debout bien trop tard pour nous gaver Bridgerton, se réveiller tôt grâce à des enfants (ou des animaux domestiques) qui se lèvent tôt, ou être si fatigués tout au long de la journée que nous pourrions nous endormir n'importe où (en espérant que ce ne soit tout simplement pas lors d'une réunion Zoom). Mais il y a aussi de nombreux signes pas si évidents que le reste d'entre nous pourrait également utiliser un peu d'aide avec nos routines de sommeil.

Le travail prenant plus de temps, une pandémie mondiale augmentant l'anxiété et Netflix publiant continuellement des émissions meurtrières (vous ne pouvez pas regarder un seul épisode de Bonnes filles!), nous pourrions tous utiliser une refonte. En fait, un sommeil insuffisant affecte tellement de personnes que c'est considéré comme une épidémie de santé publique. Si vous savez déjà que vous devez améliorer votre sommeil, consultez comment désintoxiquer votre routine de sommeil ou une moyens faciles de mieux dormir ce soir. Et si vous ne savez pas comment vos habitudes de sommeil affectent votre vie (ou si elles doivent ou non être modifiées), lisez la suite pour huit signes subtils que votre routine de sommeil a besoin d'une refonte majeure.

1. Vous êtes plus maussade que d'habitude

Bien sûr, cette mauvaise humeur peut être due à un emploi du temps surréservé ou à votre colocataire laissant la vaisselle dans l'évier, mais cela peut aussi être dû à un manque de sommeil. "Si vous êtes privé de sommeil, vous êtes plus vulnérable à la grincheuse, à l'irritabilité et aux difficultés à faire face au stress", a expliqué Lauren Hale, PhD, professeur de santé publique à l'Université Stonybrook et ancien rédacteur en chef de Santé du sommeil, à Vraiment simple. Bien sûr, de nombreux facteurs peuvent causer des sautes d'humeur, mais si vous avez passé quelques nuits tardives, essayez de dormir plus pour voir si cela vous aide. En outre, le problème pourrait ne pas être suffisant qualité dormir, même si vous pensez accumuler suffisamment d’heures. Essayez une application comme SleepCycle pour suivre la qualité de votre sommeil.

2. Vous vous réveillez avec des douleurs au cou ou au dos

Tous les signes subtils ne concernent pas la durée de votre sommeil; parfois, il s'agit du chemin tu dors. Si vous vous réveillez régulièrement avec des douleurs au cou, des maux de dos ou même des maux de tête, la cause peut provenir de ce sur quoi vous dormez ou de votre posture pendant le sommeil. Pas de panique: le problème peut être aussi simple qu’un matelas trop mou (ou trop ferme) ou un oreiller qui ne vous convient pas. Faites comme Boucle d'or et testez différents oreillers ou surmatelas pour trouver celui qui vous convient parfaitement, ou demandez à votre médecin de vous conseiller en fonction de vos positions de sommeil. Oh, et s'endormir dans des positions comme dormir sur le ventre avec la tête tournée sur le côté (coupable) est littéralement une douleur dans le cou (compris!?). Essayez de dormir sur le dos ou investissez dans un oreiller pour vos positions de sommeil préférées.

3. Vous appuyez constamment sur la répétition

Bien que «répéter» puisse être aussi cohérent dans votre routine matinale que de vous brosser les dents ou de préparer une tasse de café, cela ne devrait pas être le cas. Si vous vous réveillez régulièrement avec le sentiment que vous pourriez dormir plus longtemps, c'est parce que vous en avez probablement besoin. Le corps sait ce dont il a besoin, alors écoutez-le. Flash info: non seulement il est possible de se réveiller bien reposé, mais c'est un signe nécessaire d'un sommeil de qualité. Si le bouton de répétition est votre relation la plus cohérente, il est temps de rompre. Essayez de vous endormir plus tôt chaque nuit jusqu'à ce que vous n'ayez plus besoin d'un réveil, et respectez autant que possible un horaire de sommeil constant (oui, même le week-end). Le fait d'appuyer sur le bouton de répétition tous les matins ou de vous réveiller étourdi et épuisé est un signe révélateur que vous avez besoin d'une heure de coucher plus tôt ou pour améliorer la qualité de votre sommeil (mais probablement une combinaison des deux).

4. Vous avez du mal à vous endormir

Nous connaissons tous le sentiment: vous êtes au lit en attendant que le sommeil vienne, mais ce n’est jamais le cas. Vous vous sentez agité, stressé et bien réveillé. Vous êtes douloureusement conscient de l’horloge et de cet appel de réveil tôt le matin, et vous pourriez même savoir combien de temps vous manquez de sommeil. Si vous avez souvent du mal à vous endormir ou à rester endormi, il est temps de changer votre routine. L'insomnie peut être causée par de nombreux facteurs, du stress au travail à l'exercice tardif en passant par un manque de lumière naturelle tout au long de la journée, donc si vous ne savez pas d’où viennent les troubles du sommeil, couvrez toutes vos bases. Obtenez la lumière du soleil le matin et limitez la lumière le soir (cela aide ton rythme circadien), avoir un rituel post-travail (pour aider à réduire l'anxiété au travail), essayez un routine du soir relaxanteet faites un entraînement plus tôt dans la journée. Si vous avez encore du mal à vous endormir, parlez à votre médecin des autres facteurs de style de vie qui pourraient perturber votre précieux œil fermé.

5. Vous utilisez votre lit pour autre chose que le sommeil (et le sexe)

En règle générale, HuffPost appelle la règle cardinale d'une bonne hygiène du sommeil: le lit est uniquement destiné au sommeil et au sexe (le sexe est aussi important pour le sommeil, POUR VOTRE INFORMATION). Regarder la télévision, travailler sur votre ordinateur portable, prendre une collation ou même faire défiler Instagram à tout moment de la journée peut avoir un impact sur votre sommeil la nuit. Pensez-y: si votre lit est juste pour dormir (ou, vous savez, faire l'amour), l'esprit comprend que se coucher signifie qu'il est temps de s'endormir. Mais si vous travaillez, regardez la télévision ou même vous battez avec votre partenaire au lit, l'esprit associera votre espace de sommeil à d'autres activités (y compris les activités très stressantes).

Faites de votre lit un espace sacré pour que lorsque vous y rampez la nuit, votre esprit (et votre corps) sache quoi faire. Outre les non-non normaux comme regarder la télévision ou travailler sur votre ordinateur portable, si vous avez du mal à vous endormir, examinez vos rituels avant le coucher. Par exemple, lire avant de se coucher est un excellent moyen de détendre l'esprit, mais un livre lié à la carrière pourrait susciter de l'anxiété au travail, ou un roman passionnant pourrait être trop stimulant. Au lieu de cela, optez pour une lecture ennuyeuse (oui, vraiment) ou un livre d'auto-assistance inspirant.

6. Vous avez plus faim que d'habitude

Écoutez: notre corps, nos besoins nutritionnels et notre appétit changent de jour en jour. Cela fait partie de l’être humain. Le stress, les niveaux d'activité et les cycles de reproduction ne sont que quelques-unes des nombreuses choses qui peuvent affecter l'appétit. Cependant, un manque de sommeil peut également augmenter la faim et affecter les fringales. «Nous avons des recherches très substantielles qui montrent que si vous raccourcissez ou dérangez le sommeil, vous augmentez votre appétit pour les aliments riches en calories,» a expliqué Charles Samuels MD, directeur médical du Center for Sleep and Human Performance, à Santé. «Sur un plan simpliste, votre appétit change.» Pourquoi? Ne pas dormir suffisamment est associé à une augmentation de la ghréline (AKA l'hormone de la faim).

Répétez après moi: un plus gros appétit n'est pas une mauvaise chose. C'est en fait la façon dont votre corps communique ce dont il a besoin (et bien souvent, nous avons besoin de ces nutriments supplémentaires). Au lieu de voir un appétit accru comme une mauvaise chose, soyez curieux de savoir ce que votre corps essaie de vous dire. Si vous pensez que vos habitudes de sommeil affectent la faim, le problème est le manque de sommeil, pas un plus grand appétit. Faites le plein de graisses saines, de fibres végétales et de protéines maigres chaque fois que vous avez faim, mais faites également tout ce que vous pouvez pour profiter de ces 7 à 9 heures de sommeil de qualité chaque nuit.

7. Vous avez des difficultés à vous concentrer pendant la journée

Les baisses de l’après-midi et les journées de travail improductives sont trop fréquentes, mais elles ne doivent pas être la norme. Tout comme l'appétit, la concentration et les niveaux d'énergie peuvent nous donner des indices sur ce qui se passe dans le corps. Tandis que le manque de concentration peut être causé par de nombreux facteurs, l'un des plus courants est de ne pas dormir suffisamment. 7-9 neuf heures de sommeil de qualité favorise l'attention et la concentration, ainsi que de nombreux autres aspects de la pensée comme la créativité, la mémoire et la résolution de problèmes.

Étant donné que beaucoup d’entre nous ne dorment pas suffisamment, il n’est pas surprenant que la productivité de la main-d’œuvre en souffre également. En fait, l'insomnie coûte à la main-d'œuvre américaine 63,2 milliards de dollars par an, selon la Harvard Medical School (maintenant c'est une nuit coûteuse de mauvais sommeil). Si vous prévoyez une nuit blanche ou tard dans la nuit pour étudier avant un examen ou vous préparer à une présentation, détrompez-vous. Le manque de sommeil peut causer n'importe quoi, du manque de productivité aux problèmes de mémorisation. Donnez la priorité au sommeil pour votre santé, mais une meilleure vie professionnelle sera un bonus bienvenu (promesse).

8. Vous vous couchez avec une sensation de chaleur ou vous vous réveillez en transpirant

Bien que nous soyons de grands fans de pyjamas en flanelle, de couvertures chaudes et d'un thermostat élevé par temps froid, nos produits préférés peuvent avoir un impact négatif sur la qualité du sommeil. En vous couchant, le la température centrale du corps diminue pour se préparer à un sommeil de qualité (tout cela en fait partie rythme circadien). Si vous avez trop chaud, vous pourriez avoir du mal à vous endormir (ou à rester). Pour éviter la surchauffe, faites attention à ce que vous portez au lit. Ces pyjamas en flanelle peuvent être parfaits pour les soirées cinéma à la maison, mais ne sont pas les meilleurs pour un sommeil réel. Au lieu, essayez des tissus respirants comme le coton, la soie ou le bambou, ou envisagez d'y aller au naturel (dites à votre moitié que j'ai dit «vous êtes les bienvenus»). Quant à ce thermostat? La National Sleep Foundation a rapporté la température idéale pour un sommeil optimal se situe entre 60 et 67, donc abaissez les températures autant que possible avant le coucher.

Quels changements avez-vous apportés à votre routine pour un meilleur sommeil?